artwork: landkarte

Bases

À partir des années 70, il est apparu clairement que les cantons ne parviendraient à préserver leur autonomie, leur liberté d’appréciation et leur marge d’action qu’à travers une collaboration plus étroite. L’internationalisation de la politique et l’intégration européenne en particulier ont incité les gouvernements cantonaux, au cours des années 90, à améliorer la collaboration horizontale et verticale au sein de l’État fédéral et, ce faisant, à participer au processus de décision sur le plan fédéral.

La Conférence des gouvernements cantonaux (CdC) a été fondée le 8 octobre 1993. Selon la Convention portant sa création, la CdC a pour but de favoriser la collaboration entre les cantons dans les domaines qui relèvent de leur compétence propre et d'assurer, dans les affaires fédérales touchant les cantons, la coordination et I'information essentielles des cantons. Elle fait office d’interface entre la Confédération et les cantons pour les dossiers importants de politique nationale et les dossiers de politique extérieure.

Les membres de la CdC sont les 26 cantons. Par l’intermédiaire de la CdC, ils se font entendre à l’échelon fédéral chaque fois que les intérêts cantonaux sont en jeu, renforçant ainsi la position des cantons au sein des institutions politiques nationales.

Téléchargements

Convention sur la Conférence des gouvernements cantonaux
Conference of cantonal Governments
Dépliant CdC 


 

Agenda

  • Assemblée plénière CdC (Berne)

  • Bureau CdC (Bruxelles

  • Bureau CdC (Bruxelles)

Tout afficher