artwork: landkarte

Conférences des directeurs

Les chefs des différents départements cantonaux se retrouvent au sein de conférences sectorielles pour coordonner leurs domaines de compétences et définir des prises de position communes face à la Confédération. Pour de nombreuses affaires, la CdC doit collaborer sur un plan technique avec ces conférences. Les décisions institutionnelles importantes de la CdC reposent sur les décisions des gouvernements cantonaux. Les chancelleries d’État, états-majors des gouvernements cantonaux, sont des interlocuteurs de premier plan pour la CdC. L’ensemble des chanceliers sont réunis au sein de la Conférence suisse des chanceliers d’État (CDE).

La collaboration entre la CdC, les Conférences des directeurs et la Conférence des chanceliers d’État relative à la concertation entre la Confédération et les cantons est régie par une Réglementation-cadre. En ce qui concerne les projets de politique extérieure, la responsabilité relève en principe de la CdC. S’agissant des projets de politique intérieure, la compétence incombe à la Conférence de laquelle ils relèvent. Quant aux projets d’importance stratégique, dont se chargent les gouvernements cantonaux parce qu’ils concernent les rapports qu’ils entretiennent avec la Confédération, ils sont en principe du ressort de la CdC.

La coordination avec les Conférences des directeurs s’opère dans le cadre de rencontres régulières entre les présidences des conférences et la Conférence des secrétaires des conférences intercantonales (CoseCo), qui assure aussi la coordination technique. Les secrétariats de ces organes sont gérés par la CdC.

 

Téléchargements

Réglementation-cadre

Annexes à la réglementation-cadre

Statuts de la CoseCO

Vue d'ensemble Conférences des directeurs


 

Agenda

  • Assemblée plénière CdC (Berne)

  • Bureau CdC (Bruxelles

  • Bureau CdC (Bruxelles)

Tout afficher